Edition 2016

Paul Lewis

Schubert, Liszt et Brahms

jeudi 31 mars - 18h00

Théâtre du Jeu de Paume

Paul Lewis, disciple du grand Alfred Brendel, compte aujourd'hui parmi les pianistes les plus talentueux de son pays. Né dans une famille ouvrière de Liverpool, peu encline à la mélomanie, son talent et son travail rigoureux lui permettent d'accéder à la notoriété internationale.


Ce musicien hors pair est particulièrement à l'aise dans le répertoire du XIXe siècle. C'est d'ailleurs un récital Schubert-Liszt-Brahms qu'il propose, interprétant en premier lieu les redoutables Ballades, quatre pièces brèves bouillonnantes d'esprit et d'entrain, composées par un Brahms seulement âgé de 21 ans. Suivent une Sonate pour piano de Schubert et surtout la grandiose Sonate-fantaisie de Liszt, Après une lecture du Dante, vaste partition programmatique, décrivant après une introduction palpitante, l'enfer avant d'annoncer, par des aigus charnus, la rédemption de l'homme, parvenu au paradis.


 


Ce concert est disponible dans la formule Brahms

  • Paul Lewis, piano

    • Johannes Brahms (1833-1897)
    • Quatre Ballades, op. 10
    • Franz Schubert (1797-1828)
    • Sonate pour piano en si majeur, D. 575
    • Franz Liszt (1811-1886)
    • Après une lecture du Dante: Fantasia quasi sonata, S. 161/7