Edition 2018

CONCERT DE CLÔTURE

Debussy

dimanche 08 avril - 17h00

Grand Théâtre de Provence

Nicholas Angelich remplace Daniel Barenboim, souffrant. 

Le programme du concert est légèrement modifié :

Claude Debussy
Prélude à l'après-midi d'un faune pour deux pianos
Sonate en ré mineur pour violoncelle et piano
Sonate pour violon et piano

Robert Schumann
Six études en forme de canon, op. 56 (arrangement pour deux pianos de Claude Debussy)

Felix Mendelssohn
Trio pour piano, violon et violoncelle n°1 en ré mineur, op. 49


_______


Moment très attendu, le concert Carte blanche à Renaud Capuçon célèbre avant tout le bonheur de partager la musique entre amis. Et quel bonheur, lorsque les invités se nomment Martha Argerich et Daniel Barenboim, deux amis d'enfance, ou Kian Soltani.


On ne présente plus Martha Argerich, icône éternelle du piano, suscitant un égal enthousiasme à chacun de ses passages à Aix. Daniel Barenboim, lui, se produit sur les cinq continents depuis trois décennies. Kian Soltani, âgé de 26 ans, aura déjà partagé l'affiche avec Renaud Capuçon, quelques jours plus tôt.


Dans le cadre du centenaire Debussy, les musiciens interprètent notamment la Sonate pour violoncelle et piano partagée entre sarcasme et poésie. Quelques touches espagnoles parsèment les deux derniers mouvements, tandis que le premier entend renouer avec l'allure altière des ouvertures baroques françaises, dans la droite lignée de l'Hommage à Rameau (1908) et des Études pour piano, composées par Debussy la même année.

  • Renaud Capuçon, violon
    Kian Soltani, violoncelle
    Martha Argerich, piano
    Daniel Barenboim, piano

    • Claude Debussy (1862–1918)
    • Sonate n° 1 en ré mineur pour violoncelle et piano
      Sonate n° 3 pour violon et piano
      Trio n° 1 en sol majeur pour piano, violon et violoncelle
      et des oeuvres pour deux pianos et piano à quatre mains