SCHUBERT, LA BELLE MEUNIÈRE

IAN BOSTRIDGE, JAN SCHULTSZ

vendredi 26 avril - 18h00

Théâtre du Jeu de Paume

Rien n'est plus romantique que La Belle Meunière, cycle de lieder composé en 1823 par Schubert. Une touche de candeur, un doigt de délicatesse, une pincée de folklore constituent les ingrédients des vingt poèmes de Wilhelm Müller, transcendés par la faconde mélodique du compositeur aux 600 lieder. D'un texte à l'autre, se dévoile, sur fond d'intrigue amoureuse, une atmosphère bucolique, où des personnages typiques de la campagne se mêlent aux descriptions enflammées du ruisseau, de l'aube, des fleurs séchées.


Tantôt liquide, tantôt soyeux, le piano de Jan Schultsz accompagne la voix malicieuse ou méditative du ténor Ian Bostridge. Avec son air d'éternel étudiant, ce spécialiste reconnu en histoire de la musique fait sensation dans le monde du lied, grâce à ses qualités vocales, adossées à sa maîtrise du répertoire et au « ton juste et affirmé » (Le Monde) de ses interprétations.

Tarif A de 13 à 45 €
  • Ian Bostridge, ténor
    Jan Schultsz, piano

    • Franz Schubert (1797-1828)
    • Die schöne Müllerin (La Belle Meunière), D. 795