Edition 2014

Nicholas Angelich

samedi 19 avril - 12h00

Théâtre du Jeu de Paume

Grand interprète du piano des XVIIIe et XIXe siècles, Nicholas Angelich défend aussi la musique de notre temps, créant de nombreuses partitions, dont un récent concerto de Baptiste Trotignon. C'est donc riche de ces expériences qu'il présente un hommage à Brahms, ce « Herr Professor » à la barbe et à la stature si imposantes. Aspirant à un art « hors temps », il n'hésite pas ainsi à transformer la Ballade, genre explicitement poétique, en pièce exclusivement musicale.



Les Variations sur un thème de Paganini procèdent du même esprit de variation thématique qui habite Brahms pendant toute sa vie. Elles rassemblent l'ensemble des chausse-trapes possibles du piano : gammes, arpèges, accords massifs, polyrythmies, etc. Après la haute voltige, il faudra à Nicholas Angelich tout son talent de poète du clavier pour interpréter les sombres pièces de l'opus 116, « le bréviaire du pessimiste ».

  • Nicholas Angelich, piano

    • Johannes Brahms (1833-1897)
    • Quatre Ballades, op.10
      Variations sur un thème de Paganini, op.35
      Pièces pour piano, op.116