Edition 2014

Schubertiade 1, Trio

mardi 22 avril - 18h00

Théâtre du Jeu de Paume

Des liens profonds unissent les membres du trio accueilli au Théâtre du Jeu de Paume. Entre Elena Bashkirova et Michael Barenboïm, les liens du sang, puisque la première est la mère du second. À pas même trente ans, Michael a réussi à affirmer sa propre personnalité malgré un héritage prestigieux (il est le fils de Daniel Barenboïm). Quant à la brillante violoncelliste Alisa Weilerstein, également née dans une famille de musiciens, elle entretient avec la famille Barenboïm une vraie complicité : le Festival de Jérusalem, où elle s'est ainsi produite avec la pianiste, a permis de s'en apercevoir.


Cette soirée tout Schubert culminera avec la réunion des trois instrumentistes pour le tardif Trio n° 1 , qui inspira à Schumann un article enthousiaste lors de sa découverte quelques années après la mort du compositeur.

  • Michael Barenboïm, violon
    Alisa Weilerstein, violoncelle
    Elena Bashkirova, piano

    • Franz Schubert (1797-1828)
    • Sonate "arpeggione" D. 821
      Fantaisie en do majeur pour violon et piano, D. 934
      Trio pour piano et cordes n°1 en si bémol majeur, D. 898