Edition 2016

Kit Armstrong

samedi 26 mars - 12h00

Théâtre du Jeu de Paume

Visage juvénile et modestie souveraine, le (très) jeune pianiste Kit Armstrong a fait sensation l'an dernier au Grand Théâtre, en remplaçant au pied levé Krystian Zimerman. Un tel triomphe méritait bien une nouvelle invitation à se produire en récital, au cours duquel sa propre musique voisinera avec celle de Bach et de Sweelinck, un organiste brillant, précurseur du mouvement baroque en Europe du Nord.


Armstrong compose avec une facilité suprême qui déconcerta même le grand Alfred Brendel, son professeur et son mentor. Son jeu emporte l'adhésion du public qui se presse pour découvrir ce musicien qui fourmille d'idées pour transmettre sa passion. Il vient en effet d'acquérir une église désaffectée dans l'Aisne, afin d'y installer une résidence d'artistes et diffuser son art dans un environnement rural, peu habitué à la musique classique.


Un talent à (re)découvrir au Festival de Pâques !


 


Ce concert est disponible dans la formule Week-end de Pâques

  • Kit Armstrong, piano

    • Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788)
    • Freie Fantasie en fa dièse mineur H300/WQ 67
    • Kit Armstrong (né en 1992)
    • Drei Impressionen für die linke Hand Miniaturen (Frühlingserwachen | Lexa | Lenz - Variations on “volare” | Origami)
    • Jan Pieterszoon Sweelinck (1562-1621)
    • Variations on “Mein jun ges Leben hat ein End”
    • Johann Sebastian Bach (1685-1750)
    • Partita n°6 en mi mineur, BWV 830