Concert

Carte blanche à Renaud Capuçon

Schubert
dimanche 07 avril - 17h00
Grand Théâtre de Provence

Pour le concert de clôture de cette onzième édition, Renaud Capuçon convie un quatuor de jeunes talents dans une schubertiade intrépide.

Composé en 1819, le Quintette en la majeur n’a acquis sa célébrité qu’après la mort du compositeur viennois. Il a été surnommé « La Truite » pour son fameux quatrième mouvement reprenant son lied éponyme auquel Schubert ajouta des variations brillantes ou poétiques. À l’autre bout de sa brève existence se trouve le Trio opus 100 (1828), dont on connaît surtout le mélancolique deuxième mouvement, inoubliable dans le film Barry Lyndon de Stanley Kubrick. L’une et l’autre partition se distinguent par la fluidité des lignes mélodiques et par l’accompagnement « liquide » du piano, technique d’arpèges innovante qui marquera les compositeurs de la génération suivante.

Renaud Capuçon, violon
Paul Zientara, alto
Julia Hagen, violoncelle
Lorraine Campet, contrebasse
Mao Fujita, piano


Franz Schubert (1797-1828)
Trio en mi bémol majeur pour piano et cordes n° 2,
D. 929
Quintette en la majeur, D. 667 « La Truite »

Partager :